#06 "l'Islande"




Vous avez choisi, l'Islande semble être votre coup de cœur! Alors c'est parti, je vous emmène avec moi =)

Je voulais commencer par vous dire que cet article a pour but un partage d'expérience et de photos, et non une sorte de guide touristique (il y en a pleins en magasin ou sur internet ^^).
Et puis, en toute franchise quand je voyage c'est en mode road trip et à l'arrache, alors c'est souvent en me perdant que je fais les plus belles photos! Donc difficile de vous dire à chaque fois ou j'ai pris les photos. Dans le même esprit, je ne pourrais pas non plus vous conseiller de restos, car qui dit road trip, dit aussi système D pour la bouffe.

Vous vous demandez surement "pourquoi partir en Islande?" dans ce pays qui semble si cher, alors que je voyage toujours avec un budget serré. Parce qu'avec un peu de débrouillardise on peut tout faire. J'aime bien cette phrase qui représente ma façon de voir les choses: "LESS COMFORT, MORE LIFE"
Bon pour le coup, ce voyage n'a pas été aussi inconfortable que certains autres. On est parti du 20 au 30 avril 2015, trois nanas sur les routes de la glace et du feu. On a loué une voiture, dormi dans des auberges de jeunesses et mangé beaucoup de pâtes!




Etape obligatoire, direction la capitale.
Reykjavik une ville incroyable de part ces couleurs, son atmosphère agréable et ses routes qui ne gèlent jamais. Et oui ils sont malins ces islandais, ils se servent de leurs ressources naturelles pour réchauffer leurs routes. 
Les premières heures le corps n'est pas habitué aux -10° de moyenne (je rappelle qu'on est au printemps!)
Mais très rapidement on s'y fait, et on se met à la mode islandaise, et dès que possible, bye-bye les grosses doudounes! (oui parce que parfois, il fait quand même beaucoup trop froid pour qu'on se sacrifie ^^)




Près de la capitale il y a facilement de quoi être dépaysé.
A commencer par le Blue Lagoon c'est franchement cher 35€ l'entrée sans options (oui une vrai petite arnaque pour touristes). A ce prix on a envie de faire demi-tour! Mais après un bon bain chaud au milieu des champs de lave et un masque à la silice on est quand même contente de l'avoir fait. Parce que c'est vraiment une expérience qu'on ne peut pas vivre ailleurs. (A tel point qu'on y est retourné une seconde fois)





Mais il y a aussi le cercle d'or entre cascades, geysers, sources d'eau chaude, volcans, odeurs de souffre... Ces paysages haut en couleurs ont quelque chose de féérique. Puis finalement hors période touristique (qui est de mai à septembre), il y a quelques bus de touristes dans des points stratégiques, mais quand on prend le temps de se perdre dans cette nature, on se sent seul au monde. C'est une sensation géniale!





On quitte le sud ouest et on part sur les routes!
Ce qui est pratique avec l'Islande c'est qu'il y a une route circulaire qui s'appelle la "road 1". 
On prend un moment pour aller sur la plage de Vik, qui est très connu pour son sable noir et ses formations rocheuses atypiques. Puis on s'installe dans une auberge toute mimi (j'ai craqué sur leur collection de théières <3)





En quittant cette jolie road 1, et en allant se perdre un peu, sur des plus petites routes ou en allant randonner on a découvert des paysages différents. J'avoue être mon impressionnée (C'est vrai que dès le début on en a prit plein les yeux)... Mais la suite du trip me réserve encore plus de surprises!





Quand on est arrivé au lac de Jökulsárlón et que je découvre ce champs d'icebergs, je reste subjuguée. Et même si ça peut paraître idiot, à ce moment là, je me suis dis que tout ça risquait de disparaître sous peu, au vu de la façon dont on maltraite notre belle planète. Du coup je ressentais un bonheur intense et en même temps une profonde tristesse. Malgré ça, cet instant reste un de mes plus fort, tous voyages confondus! Au delà de ce paysage grandiose, ce qui me reste en mémoire c'est les crépitements que font les icebergs en fondant! 






Après cette découverte bleutée et glaciale, on trouve une petite auberge pour la nuit (il faut compter environ 30€ par personne, c'est vrai, ce n'est pas donné). Dans notre chambre il y a un Italien, Michele (Je vous ai parlé de lui dans mon article #04 parce que je suis allée le voir cet été). Un peu fous, on décide tous les 4 de partir chasser les aurores boréales. Oui fin avril, on ne doute de rien car la meilleure période pour en voir c'est entre fin septembre et fin mars. Evidemment on en a pas vu, à la place on a eu très froid (à -15° en plein vent et de nuit!).  
Le lendemain c'est décidé, on reprend la route à 4! Et quelle route!!




Une fois arrivé à l'est de l'ile, sans le vouloir on est tombé sur cette maison. Un lieu fait de 40 ans d'accumulations et de fabrications maison. Deux squelettes de baleines en guise de portail. On décide d'aller à la rencontre de l'homme qui vit ici. Très sympa il nous raconte pleins d'histoires ou je ne comprends casi rien (Et oui je ne suis pas très douée en anglais) et nous montre son atelier.


 




On reprend la route. Peu à peu il neige...
Puis de plus en plus, jusqu'à ce que la route devienne très compliquée à parcourir.




Le soir après négociation on dort dans une guesthouse, dehors c'est la tempête.
On mange des pates (pour changer!) préparer par notre chef cuistot italien.
En fin de journée ça se calme et on découvre le paysage sous une luminosité géniale!




Nos chemins se sépare maintenant avec Michele. Lui repart par le sud et nous on continue notre boucle au nord. Au début on profite de la vue, mais rapidement on se retrouve dans une tempête de neige qui nous suivra pendant tout notre passage dans le nord.




Je dois avouer que je suis passée par des vrais moments de flippe au volant. Tout était blanc, impossible de distinguer la route.
Du coup pour ce qui est du nord de l'Islande, je ne vais pas pouvoir vous en dire beaucoup, car on a pas vu grand chose, mais ça nous fait une raison de revenir...
Alors voilà les quelques moments de visibilité que j'ai pu capturer.




Lorsqu'on arrive dans l'ouest il fait déjà un meilleur temps, bien sûr ça reste couvert, mais on est enfin sorti de ces 4 jours de tempête!
Finalement, retour sur la capitale ou l'on retrouve Michele dans un bar qui fais aussi auberge avec un style récup' que j'aime bien.




L'heure du retour sonne, on passe une  dernière nuit à dormir sur le sol de l'aéroport, alors qu'il y a partout des panneaux qui indiquent qu'on a pas le droit de dormir ici. On regarde le vigil tourner en rond, il ne nous dit rien, je finis par m'endormir un peu. 

Si je dois résumer, l'Islande est un pays avec des paysages incroyables (mais je ne vous apprend rien ^^) un pays serein et franchement reposant. Le climat n'est pas aussi terrible qu'on imagine, en tout cas nous on s'est bien adapté à ce froid polaire. 
Et ce qui est génial, surtout pour une photographe comme moi, c'est cette luminosité qui rend ce pays si magique. 
Pour ce qui concerne le budget (et oui c'est une toujours une grosse question!), nos 10 jours nous ont couté un peu plus de 900€ par personne (Billets d'avion, location de voiture, auberges de jeunesse et les extras).

C'etait vraiment un pays que je rêvais de faire, et désormais c'est un pays que je rêve de re-faire!!


*Merci d'avoir pris le temps de me lire, si vous avez aimé, PARTAGEZ!*
 F  Noémie Chauvin Photographe 'Lifestyle'
 Inst Noémie Chauvin Photographer


Commentaires

  1. Formidable de voyager par procuration ...les photos ..les images ..les bruits ...joli repotage qui rend le voyage si facile bien au chaud chez soi . Merci

    RépondreSupprimer
  2. I read this article completely on the topic of the
    resemblance of newest and previous technologies,
    it's amazing article.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

#18 "Autour de la Famille"

#15 "Voyager c'est vivre - projet No'Ma'de"

#17 "Les ateliers photos"