#10 "Norvège"



Retour sur mon voyage en Norvège...

Pour se mettre dans le contexte, l'objectif était de rallier les iles Lofoten en partant de la France avec ma petite voiture. Une opel mériva comme transport et maison. On replie les sièges arrières, on met un petit matelas et c'est parti! Notre salle de bain sera la nature.
Le 23 juillet 2016 au soir c'est le moment du départ, après être passé  par la Belgique, le Pays-Bas, l'Allemagne, le Danemark, la Suède et rapidement la Finlande, nous avons atteint la frontière Norvégienne qui est au croisement entre la Finlande et la Suède le 1er aout.

Nous sommes donc au même niveau que Lofoten, mais bien plus à l'est.
Et voici nos premières découvertes.
Des maisons 'touf touf' comme j'aime bien dire!
On est en aout, mais il fait bien froid.



Très vite on traverse d'est en ouest afin d'atteindre les iles Lofoten.
Le début nous a déjà paru incroyable, mais c'était vraiment rien par rapport à ce qui nous attendait! 





Les paysages sont assez grandioses! On décide de faire un détour par un petit village de pêcheurs qui s'appelle Nusfjord, il y a pleins de Rorbuers (c'est le nom qu'ils donnent à leurs maisons rouge sur pilotis). Ici tout est si calme...




Au milieu des iles (il y en a 7, toutes reliées par des ponts) vers Ramberg on s'installe près d'une plage pour la nuit.



A minuit dans une ambiance très particulière, avec toutes ces personnes qui font du camping sauvage comme nous, on se regroupe instinctivement pour observer le soleil de minuit.
Un finlandais nous a prit en photo et est venu nous demander notre adresse mail pour nous l'envoyer (Top!). Ce geste était la conclusion parfaite d'un moment hors du temps.


Après une bonne nuit sans nuit, on repart sur les routes.


Petite pause, dans un port un peu délaissé. Entre mer, montagne, bois et ferraille , j'ai trouvé cette atmosphère géniale


Une fois arrivé à Reine les imposantes montagnes, la mer, les maisons typiques et les séchoirs à poissons nous offre un dépaysement total. 



On en a profité pour acheter ce fameux poisson séché (Qui n'est pas simple à mâcher)
et de la baleine fumée (ce qui pose un petit problème de conscience, mais c'est délicieux!)



On va jusqu'au bout des iles et on décide de visiter l'unique musée du monde de poisson séché.
On a le droit à un reportage Thalassa qui date de presque 20 ans (c'était assez drôle ^^), une visite dans l'ancienne fabrique et d'un thé avec des petits gâteaux!
Un moment au calme (car on était peu nombreux).




Comme nous sommes arrivés au bout des iles Lofoten, une seule option, demi-tour!
On repasse une nuit au même endroit que la veille, et l'atmosphère n'est plus du tout la même, pleins de gros camping-cars et de nonchalance. Dommage quand on repense à l'harmonie de la veille!
Le lendemain on continue notre retour, mais en profitant du beau temps qui s'offre à nous!



Après avoir bien visité ces iles magnifiques (Si vous allez en Norvège, allez-y absolument!) direction un ferry pour aller sur les iles Vesteralen.
Et c'est avec tristesse qu'on quitte le soleil qui nous suivait sur Lofoten.




On arrive à Melbu!
D'ailleurs j'en profite pour faire une aparté, en Norvège ils vendent une sorte de tarama en tube qui porte le nom de cette ville, ça s'appelle le Melbu Kaviar et franchement c'est extrêmement bon!!
Du coup on en a acheté pleins et 8 mois après notre retour en France, on en mangeait encore ^^



Ici les paysage nous semblent basiques après Lofoten.... On passe une froide nuit et on part pour Nyksund, un village abandonné qui reprend vie. Une ambiance incroyablement fantomatique.




En repartant sur la route, je fais une rencontre qui me marque....
Quand on est passé par la Suède on a croisé beaucoup de rennes en fôret, mais là on croise un renne âgé et majestueux... Alors je prend mon appareil et petit à petit je m'approche. Il recule, me regarde, me jauge... Je reviens, petit à petit, je suis de plus en plus près de lui. On se regarde, j'ai autant peur que lui, c'est un animal sauvage (et au vu de ces bois je ne fais pas la fière!).
Mais je sens qu'il y a une bienveillance entre nous. Je le prends en photos encore et encore... On s'adopte mutuellement, et finalement on se sent assez à l'aise l'un avec l'autre.
Alors malgré le risque je m'approche encore plus de lui, jusqu'à le touché. Ce renne sauvage me laisse le caresser!!! Quel moment! 




Le lendemain de ce bel instant, la pluie nous laisse un peu tranquille! On a quitté les iles Vesteralen et on profite du paysage, Matthieu pêche et moi je fais des attrapes rêves!






Puis on reprend un ferry avant que le temps se couvre. Et oui on est plus sur des iles, on est bien sur le continent, mais avec tout ces fjords on est obligé de prendre des ferries!




 Après une courte nuit près d'un lac on profite d'un rayon de soleil pour se laver à l'air libre!
Il fait froid, mais j'aime tellement ces moments de liberté.
Puis on passe une journée un peu off, que de la voiture.

Le lendemain après une journée sans photos j'ai besoin de me débarrasser de ma frustration!
Alors on profite et on s'arrête dès qu'on voit quelque chose qui nous plait!






 On continue notre descente vers le sud. 
Ce matin on se réveille près d'un lac non loin de Mosjoen.
Une fois n'est pas coutume, on brave le froid et ce magnifique lac nous sert de baignoire naturelle! Avant d'en profiter pour faire une petite photo!


On prend la route, et la journée est assez grise!
Grâce à quelques rayons qui percent, on a le droit à des arcs en ciel!



On passe une nuit en Suède dans la station de ski d'Are, on a passé la frontière pour dépenser nos dernières courrones Suèdoise (on reprend le ferry au sud de la Novège pour rejoindre le Danemark, donc on ne repassera pas par la Suède!)
Le lendemain retour en Norvège et nous revoilà en mode ferry!




On s'installe près de Andalsnes sur un parking à coté d'un camping car immatriculé en France.
On voit deux hommes et un chien.
Alors on instaure une discussion... Et on a trouvé plus fous que nous ^^
En fait, c'est un couple homosexuel néo-zélandais, qui après avoir prit un billet pour la France, ont décidé d'acheter un camping pour aller jusqu'en Norvège.
En passant par les Pays-Bas, ils ont récupérer le chien d'amis à eux pour le faire voyager.
Et voilà comment ces néo-zélandais, ce camping car français et ce chien hollandais se sont retrouvé en Norvège.
BREF énorme!

Après une bonne nuit à coté de nos rigolos voisins, on part à la découverte de l'église en bois debout (Stavkirke) de Rodven.


Puis direction Trolltunga, on aurait voulu faire une rando, mais il fait 4° et il pleut (on est pas assez bien équipé!)
On passe par le pic des 7 sœurs, mais on ne voit rien avec ce temps.





On s'installe au hasard de nuit sur un parking plein de camping cars.
La nuit n'a rien changé, le temps est toujours déprimant.
Alors on continue à descendre en passant par des lieux ou l'on peut voir des églises en bois debout.


Finalement on croise aussi une maison "en sapin debout!" 




On commence une nouvelle journée avec un troupeau d'amis laineux.






Fort de tout cet amour, on continue notre descente pour rejoindre le départ de la rando du Preikestolen.
Lorsqu'on y arrive, il est 15h et on se retrouve face à un parking super cher. Bref on se gare à coté, hors de questions de payer!
Et GO pour 2h de montée!



Arrivés en haut on profite de la vue malgré la lumière sombre et on sympathise avec un petit groupe de français.






Après la redescente on recroise les français garés au même endroit que nous, eux non plus n'ont pas voulu payer le parking!
Eux aussi sont en road-trip, mais ce soir ils ont loué un airbnb à Stavanger, du coup ils nous propose de les suivre pour prendre une douche (pour nous la première depuis plus de 3 semaines).
Du coup c'est parti, on les suit!



Après un bon coup de propre, on repart et se pose tardivement pour dormir.
C'est notre dernière nuit en Norvège, demain on prend le ferry direction le Danemark.
Et bien sûr le soleil est de retour au moment ou l'on part!


La Norvège aura donc été une belle aventure, un pays très sécure ou il est simple de faire du camping sauvage. Et heureusement au vu des prix! Pour ce qui est du budget je ne peux pas vous dire combien la Norvège nous a couté à elle seule, mais on est partie plus d'un mois et on en a eu pour 900€ (tout compris) par personne. On avait prévu tout nos repas avant de partir, on avait acheté des boites de conserves, des produits secs ou peu périssables... Du coup on a fait de grosses économies sur la nourriture.
L'essence a mangé le plus gros du budget, on a fait 10500 km pour traverser tout ces pays (elle nous a couté environ 700€ par personne). On a donc dépensé très peu pour le reste (ferries, ponts, un peu de nourriture locale...)

Ce qui me reste de ce voyage, c'est la rencontre avec la nature, parce qu'on a pas eu plus que ça de contacte avec les norvégiens. 
Il faut quand même avouer que les fjords et les iles Lofoten ça vaut le coup d'œil!


*Merci d'avoir pris le temps de me lire, si vous avez aimé, PARTAGEZ!*
 F  Noémie Chauvin Photographe 'Lifestyle'
 Inst Noémie Chauvin Photographer







Commentaires

  1. Très belles photos Noémie ! Ravie de voir que vous avez eu beau temps aux Lofoten, on a plutôt eu le temps que vous avez eu ensuite ;) ton article m'a rappelé de beaux souvenirs de notre voyage de 2013 sur les mêmes routes, et les parkings pleins de gros campings-cars me sont malheureusement aussi familiers ! J'espère qu'il reste quelques coins sauvages pour nos prochaines excursions là bas. Bisous !

    RépondreSupprimer
  2. TRES BELLES PHOTOS MERCI POUR LE PARTAGE

    RépondreSupprimer
  3. Merci d'avoir partagé ces belles photos de Norvége!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

#18 "Autour de la Famille"

#15 "Voyager c'est vivre - projet No'Ma'de"

#17 "Les ateliers photos"